Après l’attente de la nomination d’un ministre… La FA-FP attend « du vrai » pour les agents publics

LA FA-FP ATTEND « DU VRAI » POUR LES AGENTS PUBLICS

Après une attente de près d’un mois pour la désignation d’un ministre en charge de la Fonction Publique, une délégation de la FA-FP était reçue par Stanislas GUERINI, Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, en bilatérale le 15 février dernier.

 

Pascal KESSLER, Président de la FA-FP était accompagné par Sébastien JANSEM pour la Territoriale, par Pascal CARRETEY pour l’Hospitalière et Sébastien HERMAN pour l’État.

 

Lors de cet échange avec le Ministre, ils ont abordé les sujets de préoccupation des agents publics des trois versants, dont le pouvoir d’achat, les carrières, les rémunérations, la valeur du point d’indice – en incitant particulièrement au fait que 2024 ne doit pas être une année blanche – la mobilité, la formation professionnelle, l’attractivité, l’égalité femme/homme, la protection sociale complémentaire, les indemnités horaires, l’indemnité de résidence, le supplément familial, les négociations annuelles obligatoires, l’action sociale, la promotion interne, l’absence de véritables politiques publiques en matière de Ressources Humaines, les sujets en lien avec JOP2024… aucun sujet n’a été laissé de côté, pas même le parcours professionnel des représentants syndicaux.

 

Pour Stanislas GUERINI, il s’agissait d’une reprise de contact et non la présentation de son plan d’action à l’égard des 5,9 millions de fonctionnaires et agents publics. Il aura l’occasion dans une phase ultérieure de préciser son programme de dialogue /négociation après sa rencontre avec l’ensemble des organisations syndicales. L’essentiel de celui-ci devrait reprendre la version précédente.

 

Si le Ministre semble avoir été à l’écoute, dans son expression, il a indiqué envisager l’ouverture d’une négociation sur la qualité de vie et les conditions de travail, avec la question de la semaine en 4 jours, et exprime sa volonté d’une négociation annuelle sur les salaires dans la fonction publique, pour un résultat avant les travaux budgétaires 2025. La FA-FP attend des actes forts et des mesures immédiates pour les agents publics. En conséquence, la mobilisation du 19 mars prochain est importante

 

Président de la FA-FP Pascal KESSLERParis, le 16 février 2024

 

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email
FAFPT

GRATUIT
VOIR